Yaka-Foke ou compromis ?

 

Je ne connais pas de manager qui dirait que le travail d’équipe est sans importance … La plupart d’entre eux passe une bonne partie de leur temps à s’inquiéter de l’efficacité ou de l’efficience de leur équipe et à essayer d’améliorer le travail d’équipe.

Si la coercition et le « yaka – foke » (il y a qu’à …, faut que …) fonctionne à court terme dans certains contextes. Il n’est cependant plus un modèle de management à moyen ou long terme. Ces attitudes du manager ont tendance à favoriser l’individualisme par une réaction de protection personnelle et limite la créativité et la productivité de l’équipe.

A l’inverse le compromis comme mode de management n’implique pas nécessairement un travail d’équipe efficace. Chacun faisant des concessions ou pire cachant la réalité de son propre travail. Il arrive que le manager se rende finalement compte que ce qui dirige l’agenda de la journée n’est pas ce qui a été décidé en salle de réunion.

Et vous, quelle approche du travail d’équipe décrit le mieux ce qui se passe dans votre organisation ?

Laisser un commentaire